Une question, une remarque ? Envie de dire quelque chose ?
Je m'ai me suis trompé et vous voulez me le faire savoir ? C'est ici !
Et n'oubliez pas le site lui-même : Regards sur la Corée.
Les nouveaux inscrits sont invités à se présenter dans le forum « Les membres ».
Bienvenue sur le forum de Regards sur la Corée

    Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Partagez
    avatar
    Pr. HWANG

    Masculin
    Nombre de messages : 543
    Age : 120
    Localisation : Toulouse
    Citation : korea is it !
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Pr. HWANG le Mar 10 Aoû - 14:29

    Rhaaa de quoi allons nous débattre maintenant dans cette partie du forum.

    AFP


    Le Premier ministre japonais Naoto Kan a présenté mardi des excuses pour les souffrances infligées au peuple coréen pendant les 35 ans de colonisation de la Corée par le Japon dans la première moitié du XXe siècle.

    "J'exprime ici une fois encore mon profond remords et mes excuses sincères pour les souffrances et les dommages immenses infligés par le régime colonial", a déclaré M. Kan.

    "Comme nous l'avons vu à travers la résistance farouche des mouvements indépendantistes, le peuple de Corée a été privé de sa nation et de sa culture, et sa fierté en tant qu'ethnie en a été profondément meurtrie", a-t-il ajouté.

    Cette déclaration, approuvée par le gouvernement de centre-gauche lors d'une réunion dans la matinée, coïncide avec le centième anniversaire, ce mois-ci, de l'annexion de la Corée.

    Le Japon avait signé un traité d'annexion le 22 août 1910, qui avait pris effet le 29 août de la même année.

    La colonisation s'était achevée le 15 août 1945 avec la capitulation du Japon à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. La péninsule coréenne est depuis divisée entre un régime communiste au nord et un régime capitaliste au sud.

    "Je veux affronter l'histoire avec sincérité. Je veux avoir le courage de regarder les faits historiques, les accepter avec modestie et reconnaître nos propres erreurs avec honnêteté", a poursuivi le Premier ministre.

    "Ceux qui ont infligé des souffrances ont tendance à les oublier facilement, alors que ceux qui les ont endurées ne le peuvent pas."

    Le Japon a reconnu en 1965 la Corée du Sud, lui octroyant une aide économique massive en échange d'un renoncement à toute demande de réparations liées à la période coloniale. Tokyo n'a en revanche toujours pas de relations officielles avec la Corée du Nord.

    Après la publication de sa déclaration, M. Kan a eu une conversation téléphonique avec le président sud-coréen Lee Myung-Bak.

    Séoul a accueilli ces excuses avec prudence.

    "Nous espérons que tous les Japonais partagent ce point de vue", a dit le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, Kim Young-Sun.

    D'autres responsables japonais ont déjà exprimé des regrets pour les souffrances et les atrocités infligées en Asie par le régime militariste nippon dans la première moitié du XXe siècle.

    Le 15 août 1995, le Premier ministre de l'époque, le socialiste Tomiichi Murayama, avait ainsi exprimé son "profond remords" et présenté "des excuses sincères" à tous les pays asiatiques colonisés.

    Toutefois, la sincérité de ces excuses officielles est mise en doute par les voisins du Japon, qui reprochent à certains dirigeants conservateurs de continuer à nier ces crimes et de se rendre régulièrement au sanctuaire controversé de Yasukuni, à Tokyo, qui honore la mémoire de 2,5 millions de soldats tombés pour le Japon, mais aussi de 14 criminels de guerre condamnés à mort par les Alliés après 1945.

    M. Kan, un ancien militant de gauche converti au libéralisme, a souhaité tourner la page sur le passé et "construire une relation d'avenir avec la Corée du Sud pour le prochain siècle".

    "Le Japon et la Corée du Sud partagent la démocratie, les libertés, l'économie de marché et beaucoup d'autres valeurs (et) j'espère que les liens entre les deux pays vont s'approfondir et se renforcer", a-t-il dit.

    En gage de bonne volonté, et "pour répondre aux aspirations du peuple coréen", il a annoncé la restitution de manuscrits décrivant les rites et les protocoles de la dynastie Joseon (1392-1910), confisqués par le régime colonial nippon. Selon l'UNESCO, le Japon détiendrait 145 volumes.

    La Corée du Sud réclame également à la France le retour de 297 manuscrits identiques saisis en 1866 sur une île coréenne par des militaires français.
    avatar
    Hybrid Son Of Oxayotl

    Masculin
    Nombre de messages : 315
    Age : 127
    Citation : En Taro Adun !
    Date d'inscription : 19/01/2010

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Hybrid Son Of Oxayotl le Sam 14 Aoû - 4:33

    Pr. HWANG a écrit:Rhaaa de quoi allons nous débattre maintenant dans cette partie du forum.
    Je ne m'en fais pas trop. on trouvera toujours des japonais et des coréens pour «débattre tranquillement et se comprendre mutuellement» sur Dokdo, non ?
    avatar
    niin

    Masculin
    Nombre de messages : 1340
    Localisation : 세계
    Citation : Hallyunique
    Date d'inscription : 12/11/2008

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  niin le Sam 14 Aoû - 13:16

    On trouvera surtout plein de Coréens qui seront pas content sur la forme des excuses, ou des Japonais qui seront pas content du fait des excuses.

    Et puis, ces excuses, ce n'est que sur la colonisation ; il y a plein d'autres choses à dire entre les deux pays Smile
    avatar
    Tipeton

    Masculin
    Nombre de messages : 164
    Age : 36
    Localisation : Seoul
    Date d'inscription : 23/01/2009

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Tipeton le Sam 14 Aoû - 14:47

    Mais proffesseur on peut parler de ca:

    AFP

    Jean-Marie Le Pen visite un sanctuaire controversé au Japon

    TOKYO — Des dirigeants politiques européens d'extrême-droite, notamment Jean-Marie Le Pen, ont visité samedi à Tokyo le sanctuaire controversé de Yasukuni qui honore la mémoire des soldats tombés pour le Japon lors de la Deuxième Guerre mondiale et celles de 14 criminels de guerre condamnés par les Alliés.
    Interrogé à ce sujet, M. Le Pen avait déclaré jeudi n'avoir "aucun complexe".
    "Cela ne me gêne pas d'honorer les anciens combattants d'un pays adversaire ou ex-ennemi", avait-il dit. "Le criminel de guerre n'est pas une exclusivité des vaincus. Il y en a aussi parmi les vainqueurs", avait-il ajouté en évoquant les bombes atomiques larguées par les Américains sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945.
    "Des gens qui décident de tuer des centaines de milliers de civils pour obtenir la capitulation militaire du pays, ne sont-ils pas eux aussi des criminels de guerre?" avait-il demandé.
    Contrairement à la plupart des pays européens, le Japon n'a pas de parti politique d'extrême-droite, mais uniquement des organisations nationalistes. C'est l'une d'elles, Issuikai, dirigée par Mitsuhiro Kimura, qui est à l'origine de ce colloque inédit rassemblant Jean-Marie Le Pen, 82 ans, président du Front National, Adam Walker, numéro deux du Parti national britannique (BNP) et des représentants venus de six autres pays européens (Autriche, Belgique, Espagne, Hongrie, Portugal, Roumanie).
    Issuikai, fondée en 1972 et qui ne rassemble qu'une centaine de membres, nie, entre autres, l'ampleur des atrocités attribuées à l'armée impériale nippone en Asie avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale.
    avatar
    Pr. HWANG

    Masculin
    Nombre de messages : 543
    Age : 120
    Localisation : Toulouse
    Citation : korea is it !
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Pr. HWANG le Sam 14 Aoû - 15:35

    avatar
    Hero Jae Joong

    Nombre de messages : 106
    Date d'inscription : 19/08/2010

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Hero Jae Joong le Jeu 19 Aoû - 21:25

    Et bien, Lee Myung Bak est plutot méfiant vis à vis de ces excuses du premier ministre Kan Naoto et il y a aussi le PLD qui rale encore et la Corée du Nord qui prend ces excuses pour ironiques car l'excuse n'a été faite qu'à la Corée du Sud, pas le nord..

    Contenu sponsorisé

    Re: Le Japon présente des excuses pour sa colonisation de la Corée

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 4:39