Une question, une remarque ? Envie de dire quelque chose ?
Je m'ai me suis trompé et vous voulez me le faire savoir ? C'est ici !
Et n'oubliez pas le site lui-même : Regards sur la Corée.
Les nouveaux inscrits sont invités à se présenter dans le forum « Les membres ».
Bienvenue sur le forum de Regards sur la Corée

    La Corée à l'honneur au 17e FICA

    Partagez
    avatar
    Yann
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1114
    Age : 48
    Localisation : Séoul
    Citation : Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite. - Albert Einstein
    Date d'inscription : 02/11/2008

    La Corée à l'honneur au 17e FICA

    Message  Yann le Sam 29 Jan - 6:09

    Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul
    du 8 au 15 février 2011

    Créé en 1995, le FICA est le plus ancien des festivals asiatiques d’Europe et, originalité, le seul des festivals asiatiques européens à s’intéresser à l’Asie dans sa totalité géographique, du Proche à l’Extrême -Orient.
    Lors de sa dernière édition, en 2010, il a attiré 26000 spectateurs le plaçant à la première place des Rendez-vous du cinéma d’auteur asiatique d’Europe.

    Pour cette 17ème édition du FICA - Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul qui se déroulera du 8 au 15 février 2011, 90 films seront proposés au public dont un maximum de films inédits ou rares conformément à la vocation artistique du festival d'être un vrai festival de recherche et de défense du patrimoine cinématographique.
    Présenter 90 films par édition est la bonne mesure d’un festival qui privilégie la qualité.

    Les quatre vingt-dix films de cette 17ème édition se déclineront en six sections :
    • Visages des Cinémas d'Asie contemporains :
    Compétition longs métrages inédits en France
    Compétition documentaires inédits en France
    • Thématique : Familles d'Asie
    Regard sur le cinéma coréen : 1945 -2010
    • Francophonie d’Asie : Cambodge : Rithy Panh, avant et après, la mémoire retrouvée
    • Japanimation : Hommage à Satoshi Kon
    • Jeune public

    1- Programme 2011 :

    Le film d’ouverture sera Le voleur de lumière d'Aktan Arym Kubat présenté en avant-première, et en présence du réalisateur qui fut président du jury du FICA 2003.

    Le film de clôture sera Le Cercle (Lion d'or à Venise 2000) de Jafar Panahi, président du jury du FICA 2004, Cyclo d'or d'honneur FICA 2010, condamné en Iran pour délit d'opinion à 6 ans de prison et 20 ans d'interdiction d'exercer son métier de cinéaste et de quitter l'Iran.

    11- La compétition longs métrages de fiction et la compétition documentaire seront composées de 17 films inédits en France.
    Les films, des sections compétitions "longs métrages de fiction" et "documentaires", doivent être le reflet des toutes dernières nouvelles tendances qui se dégagent.
    Cette sélection est le fruit d'un long travail de repérages des films dans les festivals internationaux Berlin, Cannes, Istanbul, Pusan, Taipei, etc…, de contacts avec les sociétés de production, de rencontres (colloque Imaging Asia à New Delhi, journées professionnelles ou marchés du film des festivals, …).
    Le président du Jury International est Lee Myung-se, réalisateur coréen, défini par la Critique comme "l'homme le plus créatif de Corée". Chacun de ses films sont des détournements et des renouvellements de genre : la comédie, Mon épouse, mon amour ; le thriller, Sur la trace du serpent ; le film de sabre, Duelists, … Plusieurs de ses films ont été distribués en France.

    Compétition longs métrages de fiction inédits en France :
    Chine : Addicted to Love de Liu Hao - première française
    Chine : Wang Liang's Ideal de Gao Xiongjie – première européenne
    Corée : Where are you Going ? de Park Chur-woong – première européenne
    Géorgie : Susa de Rusudan Pirveli - inédit
    Inde : Riding the Dreams de Girish Kasaravalli – première française
    Iran : Running Among the Clouds d'Amin Farajpoor – première française
    Japon : Haru's Journey de Kobayashi Masahiro – première française
    Ouzbékistan : P.S. de Elkin Tuychiev – première internationale
    Philippines : Limbunan de Guttierrez II Mangansakan – première française

    Documentaires – Compétition :

    Cambodge-France : Les Egarés de Christine Bouteiller – inédit
    Le Veilleur de Céline Dréan - inédit
    Chine : Desire of Changhu de Huaqing Jin – première internationale
    Iran : Lady of the roses de Mojtaba Mirtahmasb – première française
    Japon-Singapour : Homeless in Japan de KM Lo – première européenne
    Liban : Warsheh de Lucile Garcon - inédit
    Pakistan-France : Le Chemin de Yasmine de Bruno Morandini – inédit
    Thailande-France : Praï Chang de Marie Goumy et Michaël Lheureux - inédit


    12- « Familles d'Asie ».
    La section thématique est l’objet d’une longue maturation sur plusieurs années de réflexion et de recherche cinématographique en liaison avec les grandes questions humaines trouvant des échos dans l’actualité.

    La famille, cellule de base de la société dit-on, a connu de perpétuelles mutations tout au cours de l'histoire de l'humanité, passant de la famille totémique à la famille nucléaire.
    La famille est tour à tour encensée comme pilier de la société, foyer de solidarité, centre d'épanouissement pour le petit d'homme, ou décriée comme milieu d'aliénation de l'individu, lieu de lutte d'intérêt entre fratries, instrument d'oppression du système familial patriarcal, etc..
    Tenter de brosser un tableau de ce que furent les familles d'hier et de dessiner les formes nouvelles que prennent les familles dans les mondes contemporains des différents bassins de culture du vaste continent Asie, au travers les reflets que nous en donnent les cinéastes asiatiques d'hier et d'aujourd'hui, est le nouveau pari que se lancent les sélectionneurs de cette 17ème édition du FICA pour la plus grande joie des festivaliers.
    Aux vues de ces recherches il est apparu nécessaire de mettre un pluriel à "Familles d'Asie" tant la réalité est multiforme.
    Dans un esprit de dialogue, « le Regard de l’Occidental sur l’Asie » apportera son point de vue sur ce thème.

    Afghanistan : L’Enfant de Kaboul de Barmak Akram – 2008
    Chine : Une Famille chinoise de Wang Xiaoshuai – 2008
    Le Mariage de Tuya de Wang Quan'an – 2006
    Plus fort que le silence de Sun Zhou – 2000
    Shower de Zhang Yang – 1999
    Corée-France : Une vie toute neuve d’Ounie Lecomte – 2009
    Inde : Le Mariage des moussons de Mira Nair – 2001
    Iran : La Fête du feu d’Asghar Farhadi – 2006
    Le Père de Majid Majidi – 1996
    Israël : Les Sept jours de Ronit et Shlomi Elkabetz – 2007
    La Fiancée syrienne d'Eran Riklis – 2004
    Japon : Flamme et femme de Yoshida Kiju – 1967 - inédit
    Fleurs d'équinoxe d'Ozu Yasujiro – 1958
    Nuages d'été de Mikio Naruse – 1958
    Kirghizistan : Hommes sans femmes de A. Vidouguiris – 1981 - inédit
    Philippines : Serbis de Brillante Mendoza – 2008
    Singapour : 4h30 de Royston Tan – 2005
    Sri Lanka : Changement au village de Lester James Peries – 1963
    Turquie : Miel de Semih Kaplanoglu – 2010
    La Boite de pandore de Yesim Ustaoglu – 2008

    Le Regard de l’Occidental sur l’Asie :
    France : Holy Lola de Bertrand Tavernier – 2003
    Danemark : L'envol de Renè Bo Hansen – 2010


    13- Regard sur le cinéma coréen : 1945 - 2010

    Il y a longtemps que le FICA souhaitait mettre en place une rétrospective sur le cinéma coréen allant de l'indépendance coréenne retrouvée à aujourd'hui, soit 65 ans de cinéma (1945-2010).
    L'importance du cinéma coréen n'avait pas échappé à l'attention des programmateurs du FICA qui ont toujours considéré la Corée du Sud comme faisant partie des géants du cinéma asiatique.
    Dés l'origine du FICA en 1995, le cinéma coréen était mis à une place d'honneur. Au fil des dix-sept années du FICA, la plupart des grands maîtres du cinéma coréen furent sélectionnés souvent en ouverture ou clôture du FICA, présentés dans le cadre de sections thématiques ou dans le cadre d'hommages et les jeunes espoirs, dans le cadre des sections compétitives.
    Pour cette 17ème édition du FICA, la mise en place de cette section rétrospective sur le cinéma coréen est le résultat des liens qui se sont tissés au cours des 17 années d'existence du FICA avec des instances comme le Centre Culturel Coréen de Paris, le KOFIC (Korean Film Council), ou des personnalités du cinéma comme Kim Dong-ho, fondateur et directeur honoraire du prestigieux Festival International du Film de Pusan, à qui il sera remis un Cyclo d'or d'honneur, pour l'ensemble de son action en faveur du cinéma, lors de la cérémonie d'ouverture.

    1949 : Le Pays du cœur de Yun Yong-gyu - inédit
    1955 : La Vallée de Pia de Lee Kang-chon - inédit
    1961 : Prince Yeonsan de Shin Sang-ok - inédit
    1967 : Le Brouillard de Kim Soo-yong - inédit
    1968 : Les Pommes de terre de Kim Sung-ok - inédit
    1979 : La Saison des pluies de Yu Hyun-mok - inédit
    1982 : Les Corrompus d’Im Kwon-taek - inédit
    1985 : Le Mûrier de Lee Doo-yong
    1986 : La Mère porteuse d’Im Kwon-taek
    1986 : Hwang Chini de Bae Chang-ho - inédit
    1988 : Chilsu et Mansu de Park Kwang-su - inédit
    1989 : L'Arirang de Kuro de Park Chong-won - inédit
    1990 : Mon Amour, mon épouse de Lee Myung-se - inédit
    1998 : Noël en août de Hur Jin-ho – inédit
    1999 : Peppermint Candy de Lee Chang-dong
    2000 : Joint Security Area de Park Chan-wook - inédit
    2002 : Trop jeunes pour mourir de Park Jin-pyo
    2003 : Mémories of murder de Bong Joon-ho
    2004 ; Locataires de Kim Ki-duk
    2006 : Le Vieux jardin d'Im Sang-soo
    2007 : Woman on the beach de Hong Sang-soo
    2008 : La Petite fille de la terre noire de Jeon Soo-il
    2009 : La Rivière Tumen de Zhang Lu


    14- Francophonie d’Asie : Cambodge : Rithy Panh, avant et après, la mémoire retrouvée

    Le FICA est en contact avec le cinéaste cambodgien Rithy Panh depuis 1999, année où fut présenté à Vesoul le film Un soir après la guerre.
    Le FICA a voulu rendre hommage à ce cinéaste courageux et talentueux, à la démarche originale.
    Rithy Panh n'est pas seulement un cinéaste qui crée film après film son œuvre, il tente de réapproprier au Cambodge et au peuple cambodgien sa mémoire détruite par le traumatisme de la Guerre et par le génocide engendré par la dictature des Khmers rouges.
    Ce travail de réappropriation de la mémoire va au-delà du cinéma. Le Centre Bophana qu'il a créé avec l'aide, entre autres, de la France, fait tout un travail de recherche des documents cinématographiques du passé cambodgien. Il y a aussi tout un travail de formation de jeunes cinéastes.
    Son travail va au-delà du cinéma. La majeure partie de son œuvre cinématographique est composée de documentaires qui explorent différentes facettes du traumatisme subi et les conséquences de celui-ci. Rithy Panh cherche à faire prendre conscience de l'urgence à se réapproprier la culture cambodgienne pour envisager l'avenir. Son œuvre cinématographique est en quelque sorte une illustration de l'aphorisme du philosophe Frédéric Nietzsche "l'avenir appartient aux peuples qui auront la mémoire la plus longue".
    Cette rétrospective qui s'articule autour de films clés de Rithy Panh présentera des films du seul roi cinéaste au monde SAS Norodom Sihanouk et des jeunes talents d'aujourd'hui.

    1966 : La Forêt enchantée de Norodom Sihanouk - inédit
    1968 : La Joie de vivre de Norodom Sihanouk - inédit
    1994 : Les Gens de la rizière de Rithy Panh
    1996 : Bophana, une tragédie cambodgienne de Rithy Panh
    1999 : La Terre des âmes errantes de Rithy Panh
    2002 : S21, la machine de mort khmère rouge de Rithy Panh
    2003 : Les Gens d'Ankor de Rithy Panh
    2005 : Les Artistes du Théâtre brûlé de Rithy Panh
    2007 : Le Papier ne peut pas envelopper la braise de Rithy Panh
    2009 : L'Important c'est de rester vivant de Roshane Saidnattar
    2009 : Programme Meta House de Nico Mesterham et Mark Hammond avec équipes cambodgiennes – première européenne
    - A day at the factory
    - A day around the factory
    - A day off from the factory
    - A week with the manager
    2009 - 2010 : Programme Neang Kavich – première internationale
    - Dancing in the Building
    - Smot
    - A Scale boy
    2010 : Programme Bophana – première internationale
    - I can be who I am de Chhoun Sarin
    - My Yesterday Night de Lida Chan
    - A Pedal Man de Yos Katang
    - A Blurred Way of Life de Sao Sopheak

    15- Le FICA est toujours attentif à l’extraordinaire inventivité graphique des studios d’animation asiatiques. Les traditionnelles soirées « Japanimation » attendent les curieux et les inconditionnels du genre. Elles seront dédiées à la mémoire du cinéaste japonais de génie Satoshi Kon, récemment décédé.
    Japon : Summer Wars de Hosoda Mamoru
    Paprika de Kon Satoshi

    16- Le cinéma étant pour tous, les « Après-midi famille » du mercredi et du dimanche permettront d’assister ensemble à la programmation « Jeune Public » de 3 à 103 ans !
    Chine : Malin comme un singe (programme d'animation sans parole)
    Corée : Jiburo de Lee Jung-hyang
    Corée : Oseam de Sung Baek-yeop

    2- Jurys et prix :
    Plusieurs jurys : International, NETPAC, Musée Guimet, INALCO, Jury Jeunes et Jury des lycéens décerneront leurs prix.

    21- Jury International :
    Le président du Jury International est Lee Myung-se, réalisateur coréen atypique de la Nouvelle Vague coréenne, connu pour sa méthode du contournement et du renouvellement des genres (Mon amour mon épouse, Sur la trace du serpent, Duelists, …).
    Il aura à ses côtés Darina Al joundi, réalisatrice, actrice et scénariste libanaise (Beyrouth fantôme de Ghassan Salhab, Un Homme perdu de Danièle Arbid, La Porte du soleil de Yousry Nasrallah, Le jour où Nina Simone a cessé de chanter), Roshane Saidnattar, réalisatrice cambodgienne (L'important c'est de rester vivant) et Mojtaba Mirtahmasb, réalisateur iranien (Lady of the Roses, The River Still Has Fish, Back Vocal)
    Ils remettront le Cyclo d’or, offert par le Conseil régional de Franche-comté, le Grand Prix du Jury et la mention spéciale.

    22- Jury NETPAC (Network for the Promotion of Asian Cinema) :
    Président : Dharmasena Pathiraja (Sri Lanka),
    Membres : Kim Hye-shin (Corée) et Rada Sesic (Pays Bas)
    décerneront le prix NETPAC

    23- Jury Musée National des Arts Asiatiques Guimet de Paris :
    Hubert Laot, Directeur artistique de l’auditorium Guimet, Véronique Prost, programmatrice, Anna-Nicole Hunt, communication, attribueront le Prix Emile Guimet doté par les Amis du Musée National des Arts Asiatiques Guimet de Paris, et le « coup de cœur » Guimet.

    24- Jury Langues O’ :
    Composé d’enseignants, d’étudiants et d'administratifs de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales qui accorderont le prix Langues O’ pourvu par l’INALCO ainsi que le « coup de cœur » Langues O’ : Corinne Ailliot, Philippe Desvalois, Cyril Hériard Dubreuil, Stéphane Londéro, Justine Meignan, Suppya Hélène Nut, Damien Tridant.

    25- Jury Jeune :
    Il est composé d’une trentaine de collégiens, lycéens et étudiants de Haute-Saône qui remettront le prix Jury Jeunes offert par la Communauté de Communes de l’Agglomération de Vesoul.

    26- Jury lycéen :
    Créé en 2007, dans le cadre du projet « Le Lycée Edouard Belin de Vesoul au Festival de Cannes », il adjugera le prix Jury Lycéen. Il sera présidé par Emilie Bedin et Charline Bischoff.

    27- Le public lui aussi est appelé à voter pour le film en compétition pour lequel il a eu un coup de cœur.
    Des urnes sont à disposition permanente dans les salles du Majestic, Espace des Lumières pour recueillir les votes de ce « jury » si apprécié de nos réalisateurs.
    Le prix du public longs métrages de fiction offert par la Ville de Vesoul et le prix du public du film documentaire offert par la Communauté de Communes de l’Agglomération de Vesoul seront remis lors de la Cérémonie de clôture le mardi 15 février 2011 à 20h30 au Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul.

    3- Intervenants du Festival :

    Martine Armand, spécialiste du cinéma indien, Aktan Arym Kubat, réalisateur kirghiz, Christine Bouteiller, réalisatrice, Cho Myung-jin, spécialiste du cinéma coréen, Amin Farajpoor, réalisateur iranien, Gao Xiongjie, réalisateur chinois, Lucile Garçon, réalisatrice, Marie Gaumy, réalisatrice, Jeon Soo-il, réalisateur coréen, Girish Kasaravalli, réalisateur indien, Kim Dong-ho, fondateur et directeur honoraire du Festival du film de Pusan, Huaqing Jin, réalisateur chinois, Kobayashi Masahiro, réalisateur japonais, Teresa Pui see Kwong, productrice chinoise, Michaël Lheureux, réalisateur, Mao Kim-Heng, productrice cambodgienne, Bastian Meiresonne, spécialiste du cinéma cambodgien, Mojtaba Mirtahmasb, réalisateur iranien, Gutierrez Mangansakan II, réalisateur philippin, Shahla Nahid, spécialiste du cinéma iranien, Rithy Panh, réalisateur cambodgien, Park Chur-woong, réalisateur coréen, Rusudan Pirveli, réalisatrice géorgienne, Roshane et Indra-Vati Saidnattar, réalisatrice cambodgienne, Sera, dessinateur cambodgien, Elkin Tuychiev, réalisateur ouzbek, Eugénie Zvonkine, spécialiste du cinéma d'Asie Centrale

    4- Evénements :

    41- Ouverture au Théâtre Edwige Feuillère : mardi 8 février 2011 à 20h :
    Un Cyclo d’or d’honneur sera remis à M. Kim Dong-ho, fondateur et directeur honoraire du Festival International du Film de Pusan (Corée du Sud) pour son action en faveur de la promotion du cinéma.
    Un Cyclo d’or d’honneur sera remis à M. Rithy Panh pour l'ensemble de son œuvre.

    42- Débat « Pluralité des Cinémas d’Asie » : jeudi 10 février 2011 à 11h, dans le hall du cinéma Majestic, en collaboration avec RCF (émission enregistrée en direct).

    43- Soirée Corée, le pays du matin calme : vendredi 11 février 2011
    Cette soirée festive, organisée en collaboration avec le Centre Culturel Coréen de Paris, rendra hommage aux artistes coréens présents au FICA dans le cadre du « Regard sur le cinéma Coréen, 1945 - 2010 ». Elle aura lieu à la Bambouseraie à partir de 22h30.

    44- Table ronde « Les cinémas du Cambodge et de Corée du sud » : samedi 12 février 2011 à 11h dans le hall du cinéma Majestic, en partenariat avec France Bleu (émission enregistrée en direct).

    45- Journée Professionnelle : Samedi 12 février 2011 :
    A 14h, à la Bambouseraie est organisée une table ronde réunissant des professionnels du cinéma. Le thème retenu cette année est Francophonie et cinéma au Cambodge.

    46- Soirée de la diversité culturelle autour du Cambodge : samedi 12 février 2011 :
    A partir de 22h30, le public et les professionnels du cinéma sont cordialement invités à venir fêter le cinéma cambodgien à la Bambouseraie.

    47- Reprise des films primés au Festival à Paris :
    - à l’Auditorium du Musée National des Arts Asiatiques Guimet de Paris du 30 mars au 1er avril 2011,
    - à l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) au cours de l'année 2011.



    5- Autour du Festival :

    51- Vesoul aux couleurs de l’Asie :
    Les commerçants vésuliens qui désirent cette année encore s’associer tout particulièrement au festival sont invités à rivaliser d’imagination pour que la ville vive réellement aux couleurs de l’Asie.
    Décoration florale devant la mairie.
    Les traditionnels kakemonos rouges annonceront depuis le 24 janvier 2011 le festival. Comme chaque année, les V’bus véhiculeront l’image du festival. Les affiches du FICA dans les abribus, les sucettes et colonnes Morris jalonneront la ville.

    52- Expositions :
    A la Chapelle de la Mairie du 14 janvier au 15 février 2011, Kang Young-suk, artiste coréenne, présente des toiles du style "Kachofugetsu" : "fleur, oiseau, vent et lune" .

    A la Salle des Ursulines du 14 janvier au 15 février 2011, Georges A. Bertrand, photographe, propose en 19 photographies argentiques une évocation fugitive du Cambodge : Danseur de mémoire.
    Sur les murs du Cinéma Majestic-Espace des Lumières on pourra admirer l’exposition : Cinémas d’Asie en affiches, au Théâtre E. Feuillère Vues d'Angkor.

    Au Lycée Belin de Vesoul et à l’Ecole de Gestion et de Commerce de Franche-Comté du 10 janvier au 19 février 2011 une exposition de photos : Au pays du matin calme, à la Librairie Campo-Vesoul : Fabien Bigotte, graphiste du FICA et dans le hall de Cora une exposition d’affiches de films du 31 janvier au 19 février 2011.

    53- Décentralisation du festival en Haute-Saône :
    En avant goût du festival du 2 au 8 février 2011 auront lieu les traditionnelles séances décentralisées en direction des publics jeunes et associatifs dans les villes de Haute-Saône dotées de salles permanentes de cinéma : Gray, Dampierre-sur-Salon, Lure, Luxeuil-les-Bains et Saint-Loup-sur-Semouse, cela avec l'appui des collectivités territoriales des municipalités de Saint-Loup-sur-Semouse, Luxeuil-les-Bains, Lure et de la Communauté de Communes Val de Gray.
    Une séance tout public sera organisée à l'Espace Méliès de Lure le dimanche 10 février à 17h : L'envol de Renè Bo Hansen.

    54- Actions de sensibilisation :
    En partenariat avec l’ACSE, les réseaux AAMI de Gray, Lure, Luxeuil-les-Bains, Saint-Loup-sur-Semouse et Vesoul, l’Espace Villon de Vesoul, les associations de quartier : organisation de rencontres entre professionnels du cinéma et population des quartiers prioritaires, participation à la soirée de la diversité culturelle, autour du Cambodge, le samedi 12 février 2011 à partir de 22 h 30 à la Bambouseraie.
    En partenariat avec l’Education Nationale, organisation de journées d’immersion et de séances scolaires pour découvrir des cinématographies venues d’ailleurs et ainsi s’ouvrir au monde (rencontres, ateliers, contes, expositions, …).

    6- Infos Pratiques :

    61- Salles de cinéma :
    Théâtre Edwige Feuillère (Place Pierre Renet) :
    Ouverture le mardi 8 février 2011 à 20h et clôture le mardi 15 février 2011 à 20h30

    Cinéma Majestic-Espace des Lumières (Parc des Haberges) :
    du mercredi 9 au mardi 15 février 2011, projections non stop 9h – minuit au cinéma Majestic Espace des Lumières, dans des conditions idéales de projection (salles 2, 9, 4 et 5)

    62- Espace festif du festival : La Bambouseraie :
    La Bambouseraie, espace festif et convivial attenant au cinéma propose de 11h30 à 14h et de 18h30 à 20h30, plats chauds, sandwichs, boissons. Soirées à thèmes.
    Lieu de rencontre, la Bambouseraie permet aux festivaliers et intervenants du festival de partager des instants privilégiés.
    Dimanche 13 février 2011, aura lieu le traditionnel déjeuner cinématographique en l’honneur des invités du festival.
    63- Espace professionnel Georges Revillot :
    Espace strictement réservé aux journalistes et aux professionnels du cinéma pour faciliter leur travail.
    64- Catalogue :
    Le festival a tenu à mettre gracieusement à disposition cette année encore le catalogue. Il ne sera pas envoyé sur Vesoul et sa région mais pourra être retiré dès le 17 janvier 2011 au Théâtre Edwige Feuillère, au Centre d’Information Jeunesse et à l’Office de Tourisme du Pays de Vesoul.
    Chers festivaliers encouragez nos partenaires du « Club des annonceurs » en les choisissant prioritairement.
    65- Quotidien du festival :
    Comme chaque année, pendant les huit jours du festival, le Quotidien du Festival invitera gratuitement les festivaliers à trouver un complément d’information sur les films, les invités, le monde du cinéma et à retrouver la fameuse chronique de Lucie Némadasie sur les voix off du festival.
    66- Tarifs :
    Tarif normal : 7 €,
    Tarif réduit : 5 € (Associations cinéphiles, Carte Cézam, demandeurs d’emploi, adhérents MGEN)
    Moins de 26 ans : 2 € 50 - Carte cinq films : 25 € - Passeport pour tous les films : 65 €
    67- Billetterie :
    Passeports et cartes cinq films en vente, dès le 3 janvier 2011, à l’Office de Tourisme du Pays de Vesoul : 2, rue Gevrey - BP : 90117 - 70002 Vesoul cedex – Tel : 03 84 97 10 85
    Durant le festival auprès de l'équipe d'accueil du FICA dans le hall du cinéma Majestic-Espace des Lumières. Il est possible de réserver sa place à l’accueil du festival jusqu’à 48h à l’avance pour les détenteurs de passeport et de cartes cinq films.

    7- Site internet du Festival : www.cinemas-asie.com (Programmation détaillée)

    8 - Renseignements :
    FICA - Festival International des Cinémas d'Asie : 25 rue Dr Doillon 70 000 VESOUL - France
    Tel : 03 84 76 55 82 - Fax : 03 84 96 01 43 - festival.vesoul@wanadoo.fr - cinemas-asie.com
    Contact presse : Jean-Marc Thérouanne, assisté de Marc Haaz et Matthieu Leuvrey : 06 84 84 87 46


    _________________


      La date/heure actuelle est Lun 21 Jan - 13:40