Une question, une remarque ? Envie de dire quelque chose ?
Je m'ai me suis trompé et vous voulez me le faire savoir ? C'est ici !
Et n'oubliez pas le site lui-même : Regards sur la Corée.
Les nouveaux inscrits sont invités à se présenter dans le forum « Les membres ».
Bienvenue sur le forum de Regards sur la Corée

    Se marier, c'est dépassé

    Partagez
    avatar
    Pr. HWANG

    Masculin
    Nombre de messages : 543
    Age : 121
    Localisation : Toulouse
    Citation : korea is it !
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Se marier, c'est dépassé

    Message  Pr. HWANG le Jeu 12 Mai - 19:31



    courrier international

    Pour une partie des Sud-Coréens, beaucoup de femmes notamment, la notion de famille a perdu de son charme. Ils sont de plus en plus nombreux à remettre en cause le mariage qu'ils jugent dépassés.

    10.05.2011 | Chang Il-ho | Sisa In

    Si le terme pihon (le choix du non-mariage) est aujourd'hui accepté en Corée du Sud, c'est largement grâce à l'organisation féministe Onni Network, ou "Réseau des grandes sœurs". Depuis 2002, celle-ci a inlassablement donné la parole aux femmes opposées au mariage, et présenté des formes alternatives de la famille. Elle a également publié en 2009 un livre intitulé Onnidul chibulnagada [Les grandes sœurs quittent la maison !], en y rassemblant les expériences de vingt-huit femmes ayant fait du célibat le fondement même de leur vie. Si bien qu'aujourd'hui, les termes qui désignent traditionnellement les célibataires, tels que mihon [pas encore marié(e)], toksin [corps solitaire] ou single [en anglais dans le texte], sont progressivement remplacés par pihon. Durant le mois d'avril, l'organisation a fait une série de conférences sur la génération pihon. Chacune des soirées a affiché complet, "succès plutôt inattendu", d'après les organisatrices elles-mêmes, vu qu'elles se sont généralement déroulées le week-end dans un quartier universitaire animé où les distractions ne manquent pas. L'assistance, variée, comprenait des hommes.

    Résumons la situation. Quand un(e) jeune sort de l'université, ses parents et d'autres proches d'âge respectable le (la) harcèlent pour qu'il (elle) se marie. Une fois la chose faite, la pression ne tombe pas, car il (elle) doit avoir un enfant. Tout cela au nom de la "normalité". Le mariage ferait partie du cours naturel des choses et la liberté de choix n'aurait rien à y faire. Ceux qui raisonnent ainsi s'abstiennent généralement de donner une réponse claire sur ce qu'est le mariage. Or il s'agit d'une question fondamentale qui en entraîne bien d'autres. Pourquoi doit-on se marier ? Le choix du célibat relève-t-il de l'égoïsme ? Est-il une source d'inquiétudes ? Est-il responsable de la baisse des naissances qui frappe le pays ? Car ces questions préoccupent les jeunes Sud-Coréens d'aujourd'hui, même si bon nombre d'entre eux refusent de fonder une famille au sens classique.

    La première conférence a été donnée par Chon Hi-gyong de Korean Womenlink, une organisation de lutte pour les droits des femmes. Le noyau de la génération pihon serait, selon elle, constitué de femmes nées dans les années 1970. Premières filles à avoir été élevées dans une relative égalité avec les garçons, avec lesquels elles se sont trouvées en compétition, elles sont devenues dans les années 1990 un symbole de l'évolution de la société. C'est à la même époque qu'a également vu le jour le débat sur la career woman [femme carriériste]. Elles ont voyagé à l'étranger, y ont souvent fait leurs études. A la fin de la même décennie, au temps de la crise économique et de la surabondance de gens diplômés sur le marché du travail, elles ont été amenées à douter du rôle stabilisateur du mariage.

    Les pihon féministes convaincues - elles ne le sont pas toutes - sont nées au moment où le discours sur le féminisme gagnait une certaine popularité, en critiquant le régime patriarcal et la notion d'amour exclusivement basée sur l'hétérosexualité. Elles n'ont depuis cessé de remettre en cause le mariage, et de politiser le débat sur le célibat volontaire. Ce qui est intéressant, c'est le rapport qu'elles entretiennent avec leurs mères. Celles-ci sont les héroïnes de la "fièvre de l'éducation", époque où les familles étaient encouragées à n'avoir qu'un seul enfant. Les filles, se substituant auprès de leurs mères au fils qu'elles n'avaient pas eu, ont pu bénéficier d'une éducation poussée, tandis que celles-ci devaient prolonger leurs sacrifices dans la perspective de la carrière professionnelle de leurs filles. C'est paradoxalement du spectacle de cette abnégation qu'est née la révolte des plus jeunes - "Je ne veux pas vivre comme ma mère !" - et leur décision de ne pas se marier, préférant inconsciemment, d'après Chon, rester des "filles à leurs mamans".

    Par ailleurs, la conférencière met en garde les femmes célibataires qui se laissent facilement enfermer dans un piège, à savoir l'obsession de rester jeunes, pour montrer que, dans leur cas, le célibat est un choix et non une fatalité. Une autre intervenante, Chon Un-jong, chargée de cours universitaire, analyse différents discours traitant de femmes « hors foyer » et conclut qu'elles sont condamnées à devenir soit une "superwoman" soit une "garce". "Pour sortir de ce dilemme, martèle-t-elle, il faut d'abord renoncer au présupposé qui veut que la femme appartienne avant tout à la famille."

    Parlons-nous d'une minorité de féministes militantes ? Pas tout à fait. Les résultats provisoires du recensement de 2010 montrent que le nombre des foyers composés d'une seule personne est passé de 2,22 millions en 2000 à 4,03 millions en 2010, soit 23,3% du total. Les cellules familiales subissent bel et bien une révolution. En ce sens, les propos de Pak Son-yong, de Korean Women's Development Institute, sont significatifs. "Il faut redéfinir la famille autour de notions tels que la cohabitation, l'intimité ou le partage du quotidien, et amener la loi à reconnaître les différentes formes de famille", a-t-elle affirmé.
    avatar
    Sojiro

    Masculin
    Nombre de messages : 119
    Age : 37
    Localisation : La campagne coreenne
    Date d'inscription : 13/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  Sojiro le Ven 13 Mai - 11:57

    Parlons-nous d'une minorité de féministes militantes ? Pas tout à fait. Les résultats provisoires du recensement de 2010 montrent que le nombre des foyers composés d'une seule personne est passé de 2,22 millions en 2000 à 4,03 millions en 2010, soit 23,3% du total.


    Je me pose des questions sur ces resultats. Soit je suis vraiment dans un environnement tres ferme et aveugle, soit ils se sont plantes dans l'interpretation. Dans mon entourage tout le monde veut se marier et je pense que si le nombre de foyer a une personne augmente, c'est plutot par la mobilite professionnelle des coreens qui augmente en acceptant de vivre loin de leur ville natale a cause du travail et donc en general seul dans un premier temps.

    Les soi-disantes "career-women" coreennes fieres d'etre celibataires, j'ai du en voir une seule en presque 4 ans de vie en Coree...

    En conclusion, je doute de l'objectivite de cet article.

    C'est paradoxalement du spectacle de cette abnégation qu'est née la révolte des plus jeunes - "Je ne veux pas vivre comme ma mère !" - et leur décision de ne pas se marier, préférant inconsciemment, d'après Chon, rester des "filles à leurs mamans".
    Haha, les filles a leurs mamans, c'est si typiquement coreen
    avatar
    TOSTA

    Masculin
    Nombre de messages : 179
    Date d'inscription : 22/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  TOSTA le Sam 21 Mai - 11:48

    Je dirais aussi qu'il y a une grosse histoire de fric.

    Se marier coute tres cher entre la maison, le mariage, les fournitures ...
    Ca veut dire se serrer la ceinture pendant un bon moment.

    Aussi beaucoup de jeunes aiment profiter de la vie avant de se marier et on se marie finalement plus tard ou pas.
    avatar
    Bulby

    Nombre de messages : 12
    Date d'inscription : 15/05/2011

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  Bulby le Mar 31 Mai - 18:47

    C'est la vieille Coree qui pousse les jeunes generations a se marier. Dans mon entourage, les coreennes se marient generalement dans le but de vivre avec leurs copains (car vivre avec son partenaire avant le mariage c'est a la limite du crime).
    Puis elles consentent de se marier simplement par amour, pour la "normalite", ou parce qu'elles sont enceintes (un batard c'est mal vu quoi). Il arrive que les parents invitent leurs filles a se marier mais dans l'ultime but de les faire decoler du nid familial.
    Il est vrai que les coreennes qui ont l'experience du voyage, sont plus ouvertes d'esprit. Mais sur le mariage j'en doute.. a l'etranger aussi on se marie.

    Puis pour l'histoire du fric que TOSTA a souleve. C'est faux car le mariage est certes finance par les parents et le couple. Mais les cadeaux de mariage (des sous-sous) compensent largement tous les frais. Et dans la culture corenne, l'homme paye la maison et la femme paye les fournitures. Elles s'endettent comme tout le monde dans ce genre de situation mais je ne pense pas qu'il soit question principalement de raisons financieres.

    Je pense comme Sojiro que la forte corenne qui se veut de rester celibataire a vie n'est qu'une idyle d'une minorite (ou alors une escuse au physique leger kkkkk).
    Article douteux. Puis je n'ai pas bien compris le mot "pihon". 피혼 c'est un nouveau coreen ? C'est pas plutot 파혼?
    avatar
    ideo

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 40
    Localisation : Séoul
    Citation : 삶은 미소다...
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  ideo le Mer 1 Juin - 5:09

    Je ne vois pas en quoi ce qu'a stipulé Tosta est faux... Pour en être passé par la case mariage, je confirme, ça coûte cher et ce n'est pas avec les sommes que tu reçois des invités que tu payes tout.
    Le fait est qu'en Corée il était mal vu de se mettre en couple avant le mariage (mais les mœurs ont tendances à changer ces derniers temps), alors quand le mariage est passé (mais il faut l'ajouter aux dépenses), il faut penser à l'appateu, la voiture, le mobilier, les enfants, etc. C'est une énorme dépense et qui n'est pas forcément fait par les parents des jeunes mariés.


    _________________
    avatar
    TOSTA

    Masculin
    Nombre de messages : 179
    Date d'inscription : 22/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  TOSTA le Jeu 2 Juin - 19:05

    Et dans la culture corenne, l'homme paye la maison et la femme paye les fournitures. Elles s'endettent comme tout le monde dans ce genre de situation mais je ne pense pas qu'il soit question principalement de raisons financieres.


    Tu dois avoir des amis riches ou sinon tres detaches de leur vie materielle.
    A la limite la ceremonie c'est une blague. Mais si on parle serieusement, en prennant en compte tous les details :

    A 30 piges et avec un salaire de ......... allez je suis large on va dire 3 Millions 500 000 wons bonus compris, une femme qui bosse pas (hee oui Razz une fois mariee la jeune femme est pressee de quitter son taff par l'entreprise, t es pas en France) et des parents pas specialement friques.
    Tu sais que tu dois payer une baraque (a seoul? lol), les fournitures (crois moi ca coute cher), ta bouffe car tu ne vis plus chez papa maman, les factures (je te fille meme pas les details), ta caisse et le coco pout qu elle roule, les cadeaux rituels que tu dois faire une fois que t es adulte (donc marie) et ...... l'eduction des gosses (the best, je t epargne les details tu en tomberais malade) comment tu le sens ? Serein ?
    T as interet d aimer le Kimchi-riz et meme banchan le soir. D'oublier la bonne chere et les sorties resto-bars branches avec ta douce ou alors rarement, les WE ski a Yangpyeong ect ...

    Par contre en restant chez papa maman ou dans un ti APT .... ta vie de pacha continue
    T'inquietes, des miss trentenaires qui veulent juste un petit copain pour s'eclater il y en a ...
    Tu crois que tout le monde est vraiment presser de se marier ? Bien sur on veut quitter le cocon de la famille mais bon : LE FRIC ENCORE LE FRIC Razz
    Je t expose une vision de mec car je parle surtout avec des amis (sans E) coreens Mais je pense que les coreennes doivent avoir des raisons de remettre ce mariage tant souhaite par les familles
    avatar
    Sojiro

    Masculin
    Nombre de messages : 119
    Age : 37
    Localisation : La campagne coreenne
    Date d'inscription : 13/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  Sojiro le Ven 3 Juin - 7:43

    Pfiou, il devait etre bourre Tosta quand il a ecrit sa reponse, un peu dur a suivre cette fois

    Mais bon, je le rejoins aussi sur le fric. La vie coute de plus en plus cher. L'immobilier monte inexorablement, plus vite que les salaires. Mais la future femme continue d'attendre traditionnellement que le futur mari approvisionne correctement la famille en fric. Les coreens n'ont plus les moyens de fournir la maison comme avant et essaie donc d'economiser plus longtemps. Il suffit de discuter avec les jeunes coreens dans la trentaine. Leur seul et unique souci est comment gagner plus pour pouvoir subvenir aux besoins de la famille dans une societe de plus en plus elitiste, exigente et chere.

    Les taux d'interet exorbitants des banques ne les aident pas en plus a trouver une solution pour la future maison.

    La ceremonie est une vaste farce et meme les coreens le reconnaissent parfois.
    avatar
    TOSTA

    Masculin
    Nombre de messages : 179
    Date d'inscription : 22/11/2008

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  TOSTA le Ven 3 Juin - 14:42

    Actuellement tu as vu juste : j'etais bourre et j ai juste checke le forum en rentrant de piste. J'avais bu mal de bon makeoli (pusan makoeli) ...


    Mais bon en me relisant je me comprends meme si la fin de mon post n'etait pas claire : ne fait je voulais dire que beaucoup de jeunes coreens etaient decourages par toutes les privations occasionees par les dettes contractees pour le mariage (pas seulement la ceremonie).
    C'est sur qu un jeune salarie vivant seul ou chez ses parents plus d'argent pour sa vie perso que un jeune pere dans la 30aine.
    Ca doit refroidir beaucoup de pretendants au mariage.

    Sinon je suis completement dac avec toi et on pourrait meme se poser une question : les coreens finiront ils par passer par la location d'APT pour se marrier plus vite.
    Les femmes finiront elles par travailler, comme en France, pour assurer un double salaire au couple ?
    En ce moment et surtout si tu habites dans des villes cheres comme Seoul se marier est vraiment difficile.
    avatar
    Bulby

    Nombre de messages : 12
    Date d'inscription : 15/05/2011

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  Bulby le Mer 15 Juin - 9:15

    Comme tu dis tu parles en mec hein Smile Mais moi c'est ce que je percois autour de moi.

    Contenu sponsorisé

    Re: Se marier, c'est dépassé

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Jan - 2:42