Une question, une remarque ? Envie de dire quelque chose ?
Je m'ai me suis trompé et vous voulez me le faire savoir ? C'est ici !
Et n'oubliez pas le site lui-même : Regards sur la Corée.
Les nouveaux inscrits sont invités à se présenter dans le forum « Les membres ».
Bienvenue sur le forum de Regards sur la Corée

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Pr. HWANG
    Pr. HWANG

    Masculin
    Nombre de messages : 543
    Age : 121
    Localisation : Toulouse
    Citation : korea is it !
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel Empty Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Message  Pr. HWANG le Mer 9 Mai - 2:06

    Nouvel article de notre Morandini à nous SÉBASTIEN FALLETTI
    Avec un taux de 16 actes esthétiques pour 1 000 habitants, les femmes du pays du Matin calme détiennent la palme sur la planète.Pendant six mois, Park Yeli est restée barricadée dans sa chambre, refusant d'offrir son visage au monde. Jusqu'à ce que cette jeune Séoulienne de 19 ans rallie sa mère au seul remède capable de la sortir du trou : un allongement du nez, une ablation des paupières, assortis d'un renforcement du front. Yeli était pourtant une ado épanouie et sociable lors de son séjour d'études aux États-Unis, où personne ne trouvait à redire à ses yeux bridés ou à son petit nez eurasien. Mais à son retour en Corée du Sud, l'insouciance de la jeune fille s'est fracassée sur les regards d'une société où l'apparence est, plus qu'ailleurs, la clé de la réussite sociale, et la beauté calibrée comme une formule mathématique.

    Yeli a vécu son opération de chirurgie esthétique comme une libération. Et elle croit désormais dur comme fer qu'elle va réaliser son rêve d'enfance, devenir actrice. Mais à 22 ans, l'étudiante en art dramatique à l'université Seonggyunggwan à Séoul se prépare déjà à retourner de nouveau sur le billard pour passer sous les fourches caudines des agences d'entertainment sud-coréennes, pour qui le recours au scalpel est aussi banal qu'un fond de teint. "La pression est de plus en forte, la plupart des filles sont si belles", explique Yeli, déterminée à décrocher les étoiles.

    L'histoire de cette actrice en herbe est tout sauf un cas isolé en Corée du Sud, où la chirurgie esthétique se pratique à grande échelle, n'épargnant aucune classe d'âge ou sociale. Le pays du Matin calme détient désormais la palme mondiale de la société la plus accro au scalpel. Avec un taux de 16 actes esthétiques pour 1 000 habitants - près du double des États-Unis -, le pays devance le Brésil ou l'Italie au classement de l'International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS, 2010). Les Californiennes aux seins siliconées ou les fesses brésiliennes artificiellement rebondies peuvent aller se rhabiller ! Les menues et discrètes Sud-Coréennes en savent bien plus sur les miracles du bistouri qu'elles pratiquent avec de moins en moins de complexes. Une Séoulienne sur trois y aurait eu recours, affirment certaines enquêtes, et les hommes sont de plus en plus nombreux à rejoindre le mouvement. À l'image de l'ex-président de gauche Roh Moo-hyun, qui s'était fait retoucher le visage afin de le rendre plus expressif après son élection.

    Réductions

    Contrairement à l'Europe, où les soins de rajeunissement chez les femmes mûres dominent, la chirurgie esthétique asiatique est une affaire de jeunes qui optent pour des opérations radicales, souvent financées par leurs parents. Avec pour objectif la réussite professionnelle et matrimoniale. Renforcer ses chances de trouver un emploi... et un beau parti, riche si possible. La chirurgie est un "atout important" pour décrocher un bon job, selon 70 % des Sud-Coréens interrogés par Embrain Trend Monitor en 2009.

    Et elle s'incruste dans la vie des Sud-Coréennes dès l'adolescence. "Une jeune fille de 13 ans est venue me demander une opération en m'expliquant qu'elle rêvait d'épouser un homme riche !" explique Whang Kwi-whan, directeur de la clinique Miz, qui a pignon sur rue dans le quartier d'Apgujeong, nouvelle Mecque de la chirurgie esthétique en Asie. "Désormais, on ne peut même plus se fier aux photos de cérémonie de remise des diplômes", raille Assa, un internaute, sur le portail Naver.

    Au lendemain du baccalauréat, les cliniques n'hésitent pas à offrir une réduction aux candidates, pour l'ablation de leurs paupières qui permet de leur élargir le regard et donner une touche occidentale à leurs yeux jugés trop bridés. Une opération désormais banale aux allures de rite de passage qui ouvre la voie à d'autres travaux de plus en plus communs comme la rhinoplastie visant à l'allongement du nez. Et de plus en plus souvent, le rabotage des mâchoires pour diminuer la taille du visage. "La chirurgie esthétique, c'est la même chose que les soins de peau, la teinture des cheveux ou se payer un massage. Si on veut améliorer son look, il suffit de chercher ce qu'on veut", indique sans détour Bae Jina, 24 ans, vendeuse dans une boutique de cosmétique et qui s'est fait élargir les paupières. "Parfois, je me demande ce que va devenir mon pays", s'inquiète le docteur Whang.
    Yann
    Yann
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1114
    Age : 49
    Localisation : Séoul
    Citation : Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite. - Albert Einstein
    Date d'inscription : 02/11/2008

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel Empty Re: Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Message  Yann le Mer 9 Mai - 16:40

    l'apparence est, plus qu'ailleurs, la clé de la réussite sociale, et la beauté calibrée comme une formule mathématique
    Et il utilise l'adjectif "Séoulien -ne".
    Voilà enfin quelqu'un qui sait de quoi il parle…


    _________________
    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel
    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel
    nicomix
    nicomix

    Nombre de messages : 2
    Localisation : paris
    Date d'inscription : 27/05/2012

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel Empty Re: Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Message  nicomix le Dim 27 Mai - 4:01

    trés bon article
    il y'à fort à parier que dans une dizaine d'années, ce seront les psychologues qui feront fortunes en corée
    niin
    niin

    Masculin
    Nombre de messages : 1340
    Localisation : 세계
    Citation : Hallyunique
    Date d'inscription : 12/11/2008

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel Empty Re: Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Message  niin le Lun 28 Mai - 11:43

    nicomix a écrit:trés bon article
    il y'à fort à parier que dans une dizaine d'années, ce seront les psychologues qui feront fortunes en corée

    "Mon fils croit qu'il est adopté, comment faire ?"

    Contenu sponsorisé

    Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel Empty Re: Les Sud-Coréennes championnes du monde du scalpel

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Mai - 22:48